Nos conseils avant un semi-marathon

Mis à jour : 11 mars 2020



1. S’assurer que le programme d’entrainement choisi soit bien adapté. En effet nous n’avons pas tous le même niveau, ni les mêmes objectifs, il existe pléthore de programmes différents sur le net. A prendre en considération : le temps que vous avez à y consacrer, votre niveau, votre objectif. Étudiez votre dernière course (distance & temps), histoire de ne pas tenter de suivre un programme qui pourrait vous décourager. Et pour la dernière semaine avant la course on y va mollo pour éviter toutes blessures ou courbatures avant le départ.


2. Penser à sa tenue et ses baskets ! On n’y pense pas vraiment au début et on n’ose pas investir ne sachant pas si nous allons poursuivre l’activité etc. mais de bonnes baskets sont toutes aussi indispensables que l’entrainement pour éviter les blessures et pour envisager une course. Quant à la tenue il est important qu’elle vous plaise, qu’elle soit agréable, adaptée et confortable. On prendra du plaisir à se sentir bien (et beaux) dans des vêtements adaptés et stylés.


3. L’alcool ! Ça paraît évident mais éviter de boire de l’alcool plusieurs jours avant le départ ! La consommation d’alcool augmente le risque de blessures, retarde la récupération et diminue considérablement vos performances. Pensez plutôt à la bonne bière (si vraiment l’arrêt de l’alcool est un défi pour vous !) que vous pourrez boire juste après, sachez cependant qu’à part l’aspect plaisir elle n’apportera rien d’autres 😉


4. Bien s’hydrater avant la course ! Il est important de s’hydrater correctement pour ne pas être en déficit. Un petit truc que nous vous conseillons c’est de penser à regarder la couleur de vos urines, si elles sont transparentes vous êtes suffisamment hydratés. Et évidemment buvez pendant (par petite quantité) et après (pour se réhydrater) la course.


5. Que manger juste avant de prendre le départ ? Il est important de ne rien tenter de nouveau, gels, boissons énergiques, etc… les jours d’avant votre course. Si vous ne les avez pas testés auparavant vous ne savez pas de quelle façon votre corps va réagir…et ce n’est pas le moment de prendre des risques. Le jour de la course, votre dernier repas doit être pris au moins 3h avant le départ. Évitez tout ce qui est gras, les sodas, l’eau gazeuse et privilégiez, les céréales, quelques tranches de pain et une boisson chaude.


Conseil Bonus :

Faites-nous confiance, le jour de la course pensez à prendre avec vous un poncho plastique jetable, croyez-nous courir mouillé sur 21km est une sensation très désagréable et parfois même synonyme d’abandon… Et enfin… profitez ! du moment, de la course, du défi que vous êtes en train de relever ! Bonne course à tous �


0 commentaire